« Hi, Papa Legba !! »

Pour ce deuxième album, Karl Halby utilise toujours la sonorité du Dobro en fil conducteur.

On y retrouve deux morceaux en mode Blues brut (une gratte, une voix), et, à mesure que l’ambiance évolue, Karl fait venir plusieurs invités, Nicola Hayes au violon, Gu « Super bock » à l’harmonica, Pascal Beaudouin à la contrebasse, Fred Lemerdy à la guitare acoustique (sur un plan celtique) et à la basse sur certains titres ainsi que Dimitri, son frère, à la flûte traversière.

Il demande, par ailleurs, à sa sœur Malika de lui composer une ligne au piano, qui deviendra « Papa Legba ». Ce morceau prend un accent Gospel, avec l’intervention de ses filles, Marine, Léa et Janis, aux chœurs.

Voulant pousser l’expérience musicale, il demande à son fils, Lemmy, de poser une beatbox afin de réaliser un morceau Hip Hop Soul qui évolue de manière électro.